Investir en EHPAD

Les clés de la réussite d’un investissement EHPAD

L’investissement en EHPAD permet d’accéder à un régime fiscal particulier. De plus, le nombre de personnes âgées en France augmente de plus en plus. Cette demande importante rend encore plus ce placement intéressant. Mais avant de se lancer, voici les facteurs à considérer pour que ce soit une réussite.

S’assurer de la solvabilité des gestionnaires

Investir en EHPAD, c’est confier la chambre acquise à un exploitant spécialisé. Grâce à un bail commercial, le propriétaire n’aura à s’occuper de rien, et devrait juste recevoir le loyer. Il est cependant impératif de confier cette gestion à une société reconnue et solide. Il faut savoir qu’un EHPAD ne s’ouvre qu’à condition que les autorités locales en donnent l’autorisation sous réserve des règles et normes qui doivent s’appliquer, surtout en termes de qualité. Les établissements avec 80 à 90 chambres sont les moins risqués à gérer. Ils présentent moins de charges à supporter. Il faut donc privilégier les sociétés de gestion qui optent pour ce genre d’actif pour investir dans un ehpad.

Bien étudier son bail commercial

C’est le contrat qui lie le propriétaire au gestionnaire, et il peut courir sur 9 à 12 ans. C’est ce qui garantit la bonne relation entre les deux parties. Il est donc impératif de bien le lire avant d’y apposer toute signature. Il faut noter que les meubles appartiennent au propriétaire, et cela doit être mentionné dans le bail en question. Ce contrat est de même la garantie que l’exploitant prenne en main la plupart, voire même toutes les charges, notamment l’entretien ou l’assurance.

Acheter sa chambre à un prix raisonnable

Il faut débourser entre 100 000 euros à 200 000 euros pour pouvoir acquérir une chambre standard de 20 à 25 mètres carrés avec tous les meubles adéquats. Comme il ne s’agit pas d’un bien comme les autres, c’est assez normal que ce soit plus cher que les autres logements sur le marché. Les normes de sécurité et la qualité du matériel doivent être garanties. Mais malgré tout cela, il ne faut pas tomber dans le piège des prix trop élevés. De plus, les EHPAD n’ont pas une durée de vie illimitée. C’est pour cela que les prix doivent rester raisonnables.

Au bout de 25 à 35 ans, il faut penser à une reconstruction complète. Il faut savoir qu’il n’y a pas de création de nouvelles chambres actuellement. Il y a plutôt un remplacement des EHPAD en fin de vie. Cela est fait pour que les normes soient toujours mises à jour.

Voilà alors en ce qui concerne les points essentiels à prendre en compte pour réussir un investissement en EHPAD. Si le futur propriétaire les considère bien, il ne peut qu’espérer des gains importants. Il faut quand même avoir de la patience.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact - © Copyright 2019